S'informer

Activités postales

2,5 % maximum d’augmentation en 2024 !? La Poste se moque de nous !

Après les jérémiades habituelles sur la baisse du courrier, la négation de l’inflation (y en a plus, tu l’as pas vu ?) et les chansons sur les super revenus des postier·es, la direction de La Poste annonce des augmentations salariales qui ne couvrent pas celle des prix. En résumé nos revenus et salaires ont baissé ces dernières années et cela pourrait être de même en 2024.

La Poste ne comprend pas pourquoi nous sommes en désaccord car :

« Les salaires sont attractifs, bien au-dessus du marché et c’est pour cela que des gens viennent travailler à La Poste et y restent ».

Activités postales

La justice rappelle à la poste qu’elle ne peut pas profiter d’une grève pour voler du salaire !

En date du 25 janvier 2024, le tribunal judiciaire de Bordeaux vient de condamner lourdement La Poste dans une affaire portée par l’intersyndicale SUD/CGT de la Gironde et portant sur le droit de grève. Depuis des années, La Poste prélevait des jours de salaire sur les jours de repos consécutifs à une grève... y compris les dimanches et jours fériés ! Condamnée de multiples fois aux prud’hommes, près de 15 fois, par- tout en France, elle continuait d’opérer ces prélèvement abusifs car elle faisait appel de toutes les décisions. Le tribunal judiciaire de Bordeaux vient de mettre un coup d’arrêt à cette logique.

Activités postales

SUD PTT n’a pas signé l’accord prévoyance santé : explications

En juin dernier, la Mutuelle Générale a dénoncé le contrat qui la liait à La Poste, en raison du régime déficitaire dû essentiellement à une augmentation des arrêts maladie des postier·es. Depuis plusieurs années, c’était déjà le cas, mais les prévisions pour 2024 étaient pire (même si elles ont été revues à la baisse en cours de négociations…). La Poste a donc réuni les organisations syndicales, tout en annonçant d’entrée qu’elle n’augmenterait pas la part de l’entreprise ou de façon marginale pour équilibrer le régime.

Activités Télécoms

P2ST : Le 23 janvier, toutes et tous en grève - Ensemble, disons non au SMIC à vie !

Depuis le 1er janvier dernier et l’augmentation du SMIC de 1,13%, près de six coefficients de la convention collective de la P2ST sont en-dessous du SMIC. Le collège agent de maîtrise est aujourd’hui en ligne de mire à quelques dizaines d’euros au-dessus.
L’intersyndicale de notre convention collective veut en finir avec le passé et obtenir de vraies négociations salariales dans la branche pour que les salarié-es soient enfin reconnus, avec des salaires à la hauteur des compétences ainsi que des conditions de travail dignes.

Activités postales

Accord distribution et traitement 2024 / 2025 - La meilleure défense, c’est l’attaque !

Zéro CDI, réorg’permanentes, PIC menacées, tickets resto à gogo :
la meilleure défense, c’est l’attaque !
SUD ne signera pas cet accord qui n’inscrit aucun recrutement de CDI, qui accompagne les réorganisations incessantes et les salaires toujours au plancher.

POUR UNE RÉELLE AUGMENTATION DES SALAIRES, POUR DES EMPLOIS, POUR LES
PRÉCAIRES, CONTRE LES RÉORGANISATIONS AU COURRIER/COLIS ET LES
FERMETURES DE PIC, PRÉPARONS COLLECTIVEMENT UNE GRÈVE EN AVRIL !

Voir plus d'articles L'actu en images

Echos du terrain

Agir

Nos derniers tracts

Suivre