Corrèze (19)

Tulle a résisté, Tulle a gagné !!

Après plus de 30 jours de grève, les facteurs et factrices de Tulle PPDC ont repris le travail samedi 03 aout au matin. Un protocole a été signé vendredi en fin d’après midi, après plus de quatre heures de "négociations". L’un des "négociateurs" de La Poste avait dit au début du conflit, sûr de lui : " Il y avait un avant Tulle, il y aura un après Tulle". Il signifiait en ce sens sa volonté de briser l’esprit de lutte qui anime ce centre courrier depuis des années. C’est l’un des seuls centres courrier en France qui n’a pas connu "Facteur d’Avenir", il n’y a jamais eu de sécable et la dernière victoire en date était le fait que, malgré la volonté de La Poste, il n’y aurait pas de méridienne à la nouvelle réorganisation.

Pendant ces cinq semaines, Tulle a plié mais n’a jamais rompu. C’est La Poste qui au final a craqué, épuisée par tant de volonté et de solidarité. C’est elle qui nous a rappelé à la table des négociations hier, alors que l’on s’acheminait vers une sixième semaine de grève. Tulle ce matin est debout !! Les grévistes sont rentrés la tête haute, fiers de leur victoire. Toutes les menaces et provocations (jusqu’à la dernière minute) n’auront eu aucune prise sur leur détermination. Pour mémoire c’est à Tulle qu’un cadre s’est autorisé à parler des suicides chez France Telecom comme d’un choix et qu’une pitoyable opération (voir notre article sur "l’opération crotale") de distribution parallèle a lamentablement échoué.

Les grévistes ont obtenu le maintien d’un quartier Colis et le maintien d’un quartier lettre pendant 2 ans. La revendication de départ était le maintien du QL pendant la durée de l’accord (3ans).

A l’heure où la productivité n’est plus "négociable", les grévistes de Tulle ont montré qu’il était possible de construire un front commun grévistes- usagers pour que La Poste recule sur ses projets délétères.

Deux articles de presse en lien

À lire également

Activités postales

Pour La Relaxe De Gaël !

Double procès en correctionnelle :
Le 18 décembre, prenons au sérieux l’ampleur de l’attaque
Mobilisons nous pour la relaxe de Gaël Quirante !

Gaël ne passe pas une mais deux fois en correctionnelle le 18 décembre prochain. Il est accusé par des cadres de La Poste de « vol avec violence » et « violence ».