Succès de la grève à Mediapost !

Cette journée du mercredi 9 octobre est à marquer d’une pierre blanche. La grève nationale lancé à l’initiative de l’intersyndicale SUD, CGT, FO et CFDT a été un véritable succès. Partout en France, de Lesquin à Vitrolles en passant par Carquefou ou Reims, les salarié·e·s de Mediapost ont su se rassembler pour faire valoir leurs revendications.

Ils en ont marre de ne percevoir que le SMIC alors qu’ils effectuent un travail ingrat et pénible :

- Travail sur les machines pour la « méca », jusqu’à 9 heures par jour, les samedis, les jours fériés, pas de prime de travail en équipes.

- Travail à l’extérieur quelle que soit la météo pour les distributeurs, avec un mouchard qui enregistre leur parcours en les géolocalisant toutes les 10 secondes et avec une indemnité kilométrique dérisoire. Ces salariés ne disposent même pas de chaussures fournies par l’entreprise !

- Pour tout le personnel, pas de prime panier, pas de tickets restaurant, pas de 13ème mois !

- La direction vient de proposer une augmentation de 0,3%, soit 3,12€ brut pour la majeure partie des distributeurs embauchés en contrat 24h et 4,56€ brut pour les salariés à temps plein...

Après cette journée d’action réussie, la direction de La Poste serait bien inspirée de changer sa façon de traiter les Mediapostier·e·s et d’augmenter les salaires de façon conséquente. Une journée comme celle-ci sera de toute façon un point d’appui pour construire la riposte générale sur l’ensemble du groupe.

À lire également

Activités postales

Un contrat... sur la tête des bureaux !

Signé le 5 février entre l’Etat, l’AMF (Association des Maires de France) et La Poste, le nouveau contrat de présence postale territoriale 2020-2022 est du même tonneau néo-libéral que le précédent