Macron, on ne crèvera pas au boulot ! En grève le 5 décembre !

Macron, tu n’échapperas pas à la question sociale !

Comme Sarkozy, Macron croit s’en sortir en agitant sous notre nez l’habituel contre-feu raciste sur l’immigration, l’islam, « l’identité profonde de la France », les migrants et plus... si affinités avec Marine le Pen !
Mais, nous, on n’oublie pas et on a fait l’addition de ses derniers méfaits après la suppression de l’ISF, la baisse des prélèvements sur les dividendes et autres
produits financiers :

- durcissement des conditions d’indemnisation des chômeurs, plus de 3 milliards d’économies et plus d’un million de chômeurs qui pourraient perdre des droits,
- avec un hôpital déjà en lambeaux, un plan d’économies de 4,1 milliards pour 2020.

Macron et son gouvernement tapent plein pot dans les dépenses sociales pour donner aux plus riches. D’ailleurs, il est impossible au gouvernement de justifier ses mauvais coups par d’éventuels déficits : le retour à l’équilibre de l’UNEDIC était prévu pour l’an prochain !
Quant aux retraites, tout le monde s’accorde à dire qu’il n’y a aucun déficit conséquent à l’horizon.

À lire également

Activités postales

Grève magnifiquement victorieuse en Guadeloupe !

Le 19 janvier, après 4 jours d’une grève massive à l’appel de Sud, CGT, FO et CFTC, les postiere-s de Guadeloupe ont obtenu satisfaction sur la plupart de leurs revendications.

Activités postales

Après 7 mois et 4 jours de lutte Levée du piquet Chronopost d’Alfortville

Ces régularisations signent une victoire obtenue contre des employeurs (La Poste, sa filiale Chronopost, le sous-traitant Derichebourg, Mission Intérim) qui ont toujours refusé d’assumer leurs responsabilités, niant l’existence même de ces travailleurs qu’ils exploitent, tous complices dans un système de sous-traitance en cascade bien rodé.