Le 29 septembre 2022 on débraye !

Envoyer un signal à nos patrons
Le jeudi 29 septembre prochain, Solidaires, la CGT, la FSU appellent à une grève nationale pour nos salaires, pour plus de justice sociale et écologique, dans un moment où le mouvement social a tout intérêt à montrer ses forces. Des revendications qui se tiennent quand les multinationales de nos secteurs affichent des profits importants (La Poste 2 milliards d’€ fin 2021, Orange 1,5 milliards d’€ au 1er semestre 2022, ou encore téléperformance avec 557 millions d’€ en 2021). Les dividendes du CAC 40 pour 2021 ont rapporté 80 milliards d’€ aux actionnaires.

L’exemple de la Grande Bretagne
En Grande Bretagne, un mouvement jamais vu depuis des décennies a mobilisé des milliers de travailleurs de l’éducation, des postes & télécom et des transports dans un grève avec des revendications claires : hausses de salaires, gel des prix de l’énergie, fin de le précarité alimentaire, des logements décents pour tous·tes et la taxation des ultra riches. En choc frontal avec un gouvernement conservateur arc-bouté sur les privilèges. Très contraint par les lois liberticides de la période Thatcher, le mouvement social anglais donne l’exemple avec une lutte qui s’inscrit dans la durée.

Des promesses qui n’engagent que celles et ceux qui y croient
La loi sur le pouvoir d’achat est d’une générosité attendrissante sur le papier : “à la discrétion des employeurs” les entreprises pourront verser à leurs salariés une prime de 3 000 euros maximum, voire de 6 000 euros si un accord d’intéressement a été conclu. L’État qui siège au CA de La Poste et d’Orange reste silencieux sur le sujet alors qu’il a promu cette loi, c’est à nous d’imposer le partage des richesses produites dans les boites de nos secteurs.

SUD PTT revendique :

- des augmentations de salaires, leur indexation automatique sur les prix,

- le maintien et le renforcement de nos services publics,

- le SMIC à 1700€ nets

- des augmentations de salaires, pensions, minima sociaux de 400 euros

Alors, en grève en masse le 29 septembre prochain !

À lire également

Activités postales

Fin du J+1 et nouvelle gamme courrier - Les bobards de La direction

Annoncée en plein été, la nouvelle gamme courrier que propose la direction de La Poste repose sur un tissu de mensonges - Emploi, service public, écologie, tout sera impacté par ce qui représente la plus grande régression sociale pour notre entreprise publique - On peut et on doit se mobiliser contre la casse de notre outil de travail et le futur du service public postal.