Indemnité transport : le compte n’y est pas !!

La Poste vient d’annoncer la prochaine mise en œuvre d’un accord sur l’indemnité transport bénéficiant aux agents qui utilisent leur véhicule personnel pour rejoindre leur lieu de travail. Cet accord SUD PTT ne l’a pas signé car, entres autres, les sommes attribuées sont misérables.

Des indemnités ridicules

L’accord prévoit :

• 100 € par an à partir de 20 km = 8,33 €/mois
• 125 € par an à partir de 25 km = 10,40 €/mois
• 150 € par an au-delà de 30 km = 12,50 €/mois

Autant dire que c’est une aumône. Il suffit de faire un calcul simple pour s’en rendre compte :

Un facteur qui fait 60 km par jour roule au minimum 300 km par semaine. En admettant qu’il ait besoin de 7 litres au 100 km, il consommera 21 litres par semaine et dépensera (21 X 1,5 € X4) 126 € par mois en frais d’essence. Sur une année, il dépensera au minimum 1300 € par an : presque un salaire !

Les postier·e·s ne sont pas responsables du manque de service de transport public ! Les postier·e·s ne sont pas responsables des fermetures de sites !

La Poste apporte régulièrement sa pierre à la désertification des zones rurales en fermant régulièrement des bureaux. La casse des réseaux SNCF, des services publics en général participent de la même logique, celle du profit. Ce n’est pas acceptable. D’autant moins acceptable que la logique implacable des fermetures de sites ou/et de la concentration des entités amène mécaniquement nombre de postier·e·s à voir la distance entre leurs domiciles et leurs lieux de travail augmenter régulièrement.
Si La Poste voulait faire œuvre de justice, elle indemniserait ses agents a hauteur des dépenses réelles. Autant pour celles et ceux qui utilisent les transports publics que pour les autres.

Charité bien ordonnée commence par soi-même

Si SUD n’a pas signé (ni la CGT) d’autres s’en sont chargés et la direction du groupe après avoir lancé une expérimentation « en zone Grand-Est (toutes branches confondues*) et dans les entités siège du Groupe depuis le 16 septembre 2019 » annonce une mise en place généralisée le 14 octobre. Notons que les premiers bénéficiaires au niveau national auront été les directions….

Pour un remboursement total des transports !

Nous verrons comment cet accord est appliqué dans les faits mais quelque chose nous dit que nous risquons de devoir nous battre pour obtenir le droit a ces quelques Euros.
SUD revendique que toutes et tous puissent bénéficier du remboursement total des transports, nous n’apposerons pas notre signature sur un accord minimum qui sert la communication de La Poste pendant qu’elle sabre l’emploi à tour de bras et gèle les traitements et salaires depuis des années.

À lire également

Activités postales

Un contrat... sur la tête des bureaux !

Signé le 5 février entre l’Etat, l’AMF (Association des Maires de France) et La Poste, le nouveau contrat de présence postale territoriale 2020-2022 est du même tonneau néo-libéral que le précédent