Elections SFR - Sud : garantie 100% indépendant, 100% différent !

En Juin prochain, nous allons élire les nouveaux membres du Conseil Social et Economique qui nous représenteront face à la direction lors des réunions de l’instance pour 3 à 4 années à venir.
Vous vous retrouvez dans les valeurs et les luttes de SUD (retrouvez nos infos sur notre site Web) ? Nous vous invitons à nous rejoindre, afin de renforcer notre section syndicale et de former un syndicat majoritaire qui agit uniquement afin de défendre vos droits et vous garantir un avenir pour vos emplois, votre sérénité, et votre quotidien chez SFR.

Arrêtons de nous laisser berner par de belles paroles et posons-nous les questions suivantes :

 Est-ce que mes conditions de travail se sont améliorées ces dernières années ?
 Est-ce que les effectifs sont suffisants pour faire toutes les tâches demandées sans stress ?
 Est-ce que mon travail est rémunéré à la hauteur de mon investissement ?
 Est-ce que l’entreprise met les moyens en place pour que je travaille en toute sécurité ?
 Est-ce que mes horaires de travail sont compatibles avec ma vie familiale ?
 Est-ce que mon salaire me permet de vivre sans être à découvert à la fin du mois ?

Si vous avez coché au moins l’une des cases, c’est qu’il est temps d’arrêter de subir et qu’il faut agir ! Donnons de la force à SUD qui, jusque-là n’est pas représentatif et ne peut donc pas encore participer aux négociations.
Quelles sont les missions du CSE ?

• Exprimer les réclamations collectives et veiller à la prise en compte des intérêts des salariés dans les décisions organisationnelles, économiques, juridiques, techniques
• Veiller à l’application du code du travail dans l’entreprise
• Promouvoir la santé, la sécurité sur le lieu de travail
• Alerter la direction en cas d’atteinte aux droits et libertés des personnes, de danger sanitaire grave ou encore de pratiques abusives liées aux contrats de travail
• Choisir les activités sociales et culturelles Quelles sont nos revendications ?
• Enveloppe d’augmentations collectives de 10% équitable, soit 421 € d’augmentation / mois pour chaque salarié ;
• Partage du temps de travail, 32h / semaine sur 4 jours sans perte de salaire ;
• Proposition de passage à temps partiel 24h00/semaine pour les parents d’enfants de moins de 6 ans sans perte de salaire ;
• Prise en charge réelle des frais liés au télétravail (nos factures énergétiques explosent)
• Réel équipement des salariés en télétravail (Chaise, bureau, écrans ...) ;
• Alignement des salaires brut avec le SMIC ou les minima conventionnels en adoptant la solution la plus favorable aux salariés (principe de faveur) ;

• Alignement par le haut des salaires femmes/hommes pour mettre fin à cette différence inacceptable de 700€/mois sur le salaire moyen (Bilan Social de 2020) avec mise en place d’un observatoire de l’égalité hommes et femmes ;
• Congés menstruels pour les femmes en ayant besoin sur une base déclarative ;
• Harmonisation par le haut des différents statuts encore présents dans l’entreprise à la suite des différents rachats. Deux salariés de la même équipe doivent avoir des primes, accord temps de travail... identiques ;
• Rapport de 1 à 5 maximum entre les plus bas et les plus hauts salaires ;
• La fin de l’enrichissement personnel de l’actionnariat au détriment de l’entreprise et du groupe ;
• Le remboursement régulier de la dette qui pèse sur le groupe et l’entreprise ;
• La fin de la sous-traitance (qu’elle soit « interne » ou externe) à tout-va, qui, en plus de créer du dumping social, est catastrophique pour le service rendu aux usagers ;
• La ré-internalisation de toutes les activités liées aux Télécoms ainsi que des salariés concernés au sein de l’UES SFR.

Qui sommes-nous ?

SUD SFR est rattaché à la Fédération SUD PTT, qui elle-même est membre de l’Union Syndicale Solidaire.

La Fédération SUD PTT regroupe plusieurs syndicats et sections syndicales, chez SFR, Orange, et Free dans la banche Télécoms.
Nous agissons au quotidien depuis de plus de 4 ans, pour le respect de vos droits. Nous intervenons en soutien individuels ou collectifs. Nous vous informons en publiant des tracts et contenus que nous mettons à votre disposition via notre newsletter, sur l’intranet, sur notre site internet, et aussi sur les réseaux sociaux.

Nous avons choisi le syndicat SUD Solidaires, parce qu’il accompagne et forme ses militants et adhérents. SUD n’hésite pas à saisir la justice si nécessaire pour faire respecter le code du travail que vous soyez seul ou à plusieurs.
Chez SUD nous sommes régulièrement les seuls à nous mobiliser afin vous permettre de vous mettre en grève et de faire valoir vos droits. Nous proposons régulièrement ces actions en proposant l’unité avec les autres syndicats , même si nous n’avons que peu de retour de leur part à ce jour, nous sommes persuadé que c’est tous ensemble que nous sommes plus forts.

Les exemples récents montrent le très faible impact de simples débrayages, lorsque nous nous mobilisons, nous le faisons pleinement, et nous exigeons de la direction qu’elle entende nos revendications.
Nous vous tenons régulièrement informés des actions menées et c’est une de nos principales forces.

Ne nous laissons pas duper par des syndicats qui vous promettent de ne rien laisser passer sur le papier, mais qui finissent par signer les plans de départs volontaires dans lesquels plus de 7000 emplois ont quand même été détruits depuis 2017, ni par ceux qui abandonnent des actions en justice pour contester un PDV en signant des accords où nous obtenons de très minces avancées mais perdons beaucoup.

Grâce à des actions solides, nous avons permis à des salariés de rester malgré la suppression de leurs postes dans le cadre du PDV 2021, ou d’autres ayant été convoqués à des entretiens préalables à licenciement. Nous agissons dans l’intérêt collectif des salariés, avec force et détermination.

Rejoignez-nous afin de consolider une structure en passe de devenir un syndicat représentatif et décisif.

À lire également

Activités postales

Repris de justice postale - Délit d’action syndicale

Nos camarades ont déjà été sous le coup de sanctions disciplinaires et discriminatoires (mises à pied sans salaire, avertissement, blâme…) La direction persiste et signe. Nos camarades sont de nouveau frappés par de nouvelles sanctions. Les élections CSE dès la rentrée sont un motif de plus pour cette direction de vouloir faire taire à tout prix ces militants SUD. Tous les moyens leurs sont bons pour tenter d’éliminer SUD lors de ces prochaines élections.