Chronopost exploite des sans papiers, la police arrête deux militants qui les soutiennent.

Depuis ce matin, 60 travailleurs sans papiers avec des soutiens occupent l’agence Chronopost d’Alfortville pour dénoncer le fait que le groupe La Poste, Chronopost et les entreprises d’intérim qui engagent du personnel pour Chronopost exploitent des travailleurs sans papiers.

Alors qu’il s’agit d’une occupation pacifique, qui n’a pas bloqué l’activité, les responsables locaux et les cadres sont venus provoquer les travailleurs présents et des vigiles avec des chiens font régner une ambiance menaçante.
De plus, cet après midi, la police a arrêté Christian Cheiwer, porte parole du collectif des sans-papiers de Vitry et Taha Bouhafs, journaliste et militant, sans raison aucune, elle empêche maintenant toute entrée sur le site.

Le groupe La Poste, donneur d’ordre et responsable de cette situation, a été tenu au courant depuis plusieurs semaines de la situation de ces travailleurs, pourtant les contacts dans la journée n’ont pas permis d’avancer pour qu’une solution soit mise en œuvre pour la régularisation demandée.

Nous mettons en garde La Poste et Chronoposte sur leur responsabilité dans cette affaire, nous exigeons que les grévistes et occupants soient reçus et que le groupe s’engage pour leur régularisation.

Nous exigeons la libération immédiate de Christian Schweyer et Taha Bouhafs. Nous ferons respecter le droit de grève et le droit de manifester.

mardi 11 juin, 19h

Fédération SUD ptt
Solidaires Val de Marne
Union syndicale Solidaires

À lire également

Activités postales

Mouvement de grève à La Poste de Saint-Quentin dès mercredi minuit

On est en souffrance. Il faut savoir le fameux logiciel qui nous oblige à travailler à la seconde existe vraiment. De plus on doit tout faire : porter les médicaments, veiller sur les parents et bientôt on devra aider les personnes à faire leur déclaration d’impôts »

Activités postales

Dordogne : les facteurs de Lalinde reconduisent leur mouvement de grève

A Lalinde en Dordogne, des perturbations sont encore à prévoir ce vendredi 13 septembre dans la distribution du courrier. Après avoir été reçus par leur direction, les facteurs, en grève depuis mercredi contre la réorganisation de leurs tournées, ont reconduit leur mouvement.