Limours (91)

22ème jour de grève des facteurs et factrices de Limours

Aucune reprise de travail pour les facteurs et factrices du centre courrier de Limours toujours aussi déterminés et en colère qui se sont retrouvés ce matin devant leur centre courrier au 22ème jour de leur grève.

Soutenus par leur intersyndicale SUD CGT, ils refusent la réorganisation que tente d’imposer une direction sourde et bornée qui ne regarde qu’une seule chose : les bénéfices économiques immédiats des suppressions d’emplois.
Cette direction ne se soucie nullement des conséquences catastrophiques d’une telle organisation de travail sur les conditions de travail des facteurs, encore moins de la dégradation considérable qu’elle génèrerait sur la distribution du courrier pour les usagers.

Il est incompréhensible, alors que les grévistes ont fait à plusieurs reprises des propositions honnêtes et sérieuses pour trouver une issue rapide à ce conflit, que ces propositions soient restées lettre morte du côté de la direction !

Du coup il n’y a aujourd’hui pour elles et eux aucune autre possibilité de reprendre le travail dans des conditions acceptables sans le retrait pur et simple du projet !

Au lieu d’écouter les agents et de se fier à leur expertise de terrain pour envisager une réorganisation plus juste, la direction a préfèré mettre les moyens pour casser leur gréve et les dégoûter... Mauvaise stratégie !

On assiste à un va et vient incessant d’intérimaires, CDD et cadres pour sortir le courrier coûte que coûte... Même la directrice s’y est mise samedi dernier avec un retour de distribution à 17h !! Et dans une course folle à la sauvegarde des apparences, il n’y a pas de place pour la sécurité des casseurs de grève envoyés au casse-pipe : des Twingo, logo La Poste, non adaptées à la distribution, remplies à ras bord de courrier et de colis !
Une preuve de plus, s’il en fallait encore, que le bla bla postal sur les conditions de travail n’est utile à la direction que pour justifier ses réorganisations insensées auprès de l’opinion publique et des usagers.

Les grévistes ont reconduit leur mouvement pour un 23ème jour de grève et n’entendent pas baisser les bras face au comportement irresponsable de leur direction qui joue le pourrissement, le mépris et la provocation.

À lire également

Activités postales

Pour La Relaxe De Gaël !

Double procès en correctionnelle :
Le 18 décembre, prenons au sérieux l’ampleur de l’attaque
Mobilisons nous pour la relaxe de Gaël Quirante !

Gaël ne passe pas une mais deux fois en correctionnelle le 18 décembre prochain. Il est accusé par des cadres de La Poste de « vol avec violence » et « violence ».