Centres d’appels en Tunisie : effet de domino

mardi 18 janvier 2011 par Philippe

La lutte exemplaire du peuple Tunisien n’a pas épargné les centres d’appels puisque depuis quelques jours la plus part des centres sont fermés.

Teleperformance "numéro un" mondial a su profiter de la dictature de ce gouvernement pour y implanter des milliers de positions de travail prenant les appels des grands groupes Français (SFR, Orange, Numéricable, La Redoute...). Ce sont plus de 4000 salarié-es qui prennent chaque jour des appels provenant de France avec des salaires ultra bas et des conditions de travail déplorables. 9% des appels du Groupe France Telecom/Orange sont, par exemple, traités dans ce pays où FT/Orange détient une filiale co-gérée avec la famille de l’ancien dictateur... Les grands groupe Français de télécommunications et de sous-traitance ont su utiliser les aides de ce gouvernement pour assoir leurs positions dans ce pays et exploiter les salarié- es Tunisiens.

Suite aux mouvements sociaux qui ont renversés le régime Ben Ali, Teleperformance a fermé vendredi soir l’ensemble de ses centres et a décidé de rappatrier l’ensemble de ses ressortissants français. Depuis, les appels sont renvoyés vers les centres d’appels établis en France ou au Maroc. Ce qui a pour conséquence de provoquer un stress important, des cadences et des conditions de travail infernales pour ces salarié-es. Pire encore, les salarié-es Tunisiens ne seront plus payé-es et aucune prime spécifique pour surcharge de travail n’est envisagée pour les salarié-es reprenant les appels au pied levé. La fédération SUD demande que Teleperformance et les donneurs d’ordres français (SFR, FT/Orange, Numéricable, La Redoute...) assurent le paiement des salaires de tous les salarié-es Tunisiens mis en chômage technique et versent une prime exceptionnelle aux autres salarié-es impacté-es par le reroutage des appels. De plus, certains centres d’appels français ont obligés les salarié-es en cours de formation à prendre les appels arrivant en surnombre. Ce qui a provoqué une baisse de la qualité pour les consommateurs et une augmentation de taux de ré-appel ainsi que des appels conflictuels... Pour la fédération SUD, ce n’est pas acceptable.

La Fédération Sud PTT est solidaires de l’ensemble des salarié-es de Teleperformance et des centres d’appels Tunisiens. Elle soutient l’action de l’UGTT avec qui elle a des liens réguliers. Nos deux organisations seront notamment organisatrices d’un atelier sur les centres d’appel lors du forum sociale mondiale de Dakar en Février.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 117741

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Activités centres d’appels  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.25 + AHUNTSIC

Creative Commons License