NAO chez Armatis Nord

jeudi 26 octobre 2017 par philippe

Un vrai cirque !

Le moins que l’on puisse dire c’est que la direction de cette entreprise a le sens de l’humour… En effet, lors des négociations salariales de cette année, elle a voulu faire croire que son maximum serait entre autre la mise à disposition d’un babyfoot collectif. Une autre réflexion, sur une augmentation du coefficient de 160 à 170 à partir de 8 ans d’ancienneté, nous a semblé du même niveau au vu du pourcentage d’anciens… Cette proposition a été au passage saluée par tous les syndicats sauf SUD, car de manière un peu égoïste, les élus de ces OS étaient concernés… Or, il paraît que le syndicalisme c’est avant tout défendre l’intérêt collectif…

Après, autant vous le dire, nous manquons un peu d’humour quand il s’agit d’argent... Suite à un mouvement de grève assez important, mené par nos équipes et suivi par de nombreux salariés , la direction est revenue sur sa position et a promis de réfléchir à quelque chose d’innovant et d’ambitieux… Quitte à faire de l’humour, il est vrai qu’un patron qui fait une proposition devient presque innovant dans les centres d’appels… En contrepartie, la direction a demandé la paix sociale jusqu’à l’annonce de cette invention de dingue qui allait révolutionner le monde des centres d’appels… Deux mois sans grève cela nous a paru faisable, même si écrire une proposition sur un papier ne nous semblait pas franchement nécessiter autant de temps...

Le résultat a été à la hauteur de notre fou rire… La direction a proposé une prime sous forme de temps de récupération si on était pas absent. Le plus drôle, au-delà du peu d’innovation que cela représente et du côté hors sol de cette proposition et alors que les salarié-es réclament du pouvoir d’achat, c’est que dans absence la direction met tout sauf les congés payés et les absences conventionnelles (après négociation )… Une maladie avec certificat ? Bam ! Une pathologie récurrente ? Bam ! Un enfant malade plus d’un jour dans le trimestre Bam !… Et, autant vous le dire, en plus la récupération est au choix de l’employeur, il ne faudrait pas non plus trop déconner ! Même si nos élu-es adorent l’humour, malgré tout, nous avons appelé à la grève. Mais la boîte est déjà contente, car dans le cirque Armatis le clown a trouvé un fidèle syndicat (ou serviteur au choix) qui lui sert à la fois de perroquet pour répéter ses arguments et de mouton pour signer un PV d’accord : FO !…


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 100767

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Armatis  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.25 + AHUNTSIC

Creative Commons License