Postier-es... Pas flics !

C’est quoi l’idée ?

Ce n’est sûrement pas de lutter contre le blanchiment. Sauf à penser que le versement de quelques dizaines d’euros sur un compte peut relever de la fraude organisée, voire de la lutte contre le terrorisme...

En effet, pour tout dépôt de liquide inférieur à 1 500 euros, l’usager.e doit faire une déclaration de l’origine des fonds et le/la chargée de clientèle doit annoter manuellement le bordereau de dépôt !Les exigences de la Banque Postale risquent de mal passer auprès des usagers/clients.

Les agressions ne cessent de se multiplier, notamment à cause des “îlots financiers” fermés par manque de personnel. Et quand par chance, un guichet est ouvert, le fait de devoir justifier la provenance du moindre versement sur son compte ne pourra que tendre un peu plus le climat.

La Poste reste le dernier réseau bancaire où l’on peut retirer et verser du cash au guichet. Quoique ? Les nouveaux formats de bureaux sont “sans argent”...

C’est plutôt de ce côté là qu’il faut regarder : cette décision bancaire arrange bien les affaires de La Poste ! Cette mesure est un repoussoir supplémentaire une fois de plus, pour la clientèle la plus fragile. Quand on veut tuer son chien, on l’accuse d’avoir la rage !

SUD PTT revendique :

  1. Le retrait de cette mesure ;
  2. Du personnel en nombre pour couvrir toutes les positions de
  3. travail ;
  4. Des recrutements pour combler chaque départ ;
  5. L’embauche de tous les précaires.

À lire également

Activités postales

Temps partiel - Télétravail / garde d’enfants

Dans le cadre d’une audience avec le Siège, celui-ci a précisé les droits des personnes en télétravail vis-à-vis de la garde d’enfants consécutive à la fermeture des établissements.