La Banque Postale - Le démantèlement des centres financiers de La Poste stoppé dans son élan

Le jeudi 22 juin 2022, lors d’une Instance de coordination des CHSCT de tous les centres financiers de La Poste, les représentants du personnel mandatés par la CGT FAPT et SUD PTT ont proposé et fait adopter au vote une expertise sur la situation des personnels impactés par le projet de « territorialisation des centres financiers ».

Porté par la direction de la Banque Postale depuis septembre 2021, ce projet vise à concentrer l’activité des 19 centres financiers de La Poste en 6 « territoires » multi- sites et multi-activités. A la clé ce sont de très nombreuses suppressions d’emploi, des réorientations, une cinquantaine de risques santé et sécurité au travail identifiés par des études internes. Cela génerera nombre de difficultés pour l’ensemble du personnel, agents et cadres, ces derniers étant confrontés à une forte concurrence interne pour les postes disponibles.
Si cette réorganisation d’ampleur nationale engendre des impacts très importants sur la vie des personnels des centres financiers il y en aura aussi sur la qualité de service rendu aux populations, pour qui la Banque Postale reste indispensable au quotidien.

Dans ce dossier, l’absence d’information sur les effectifs et le niveau d’improvisation de la direction qui a éludé la plupart des questions des représentants du personnel a fini de nous convaincre d’activer cette procédure d’expertise dans le cadre d’une instance de coordination nationale : Une démarche encore possible à La Poste qui n’est pas passée sous le régime des Comité Sociaux et Économiques.

Nous avons par ailleurs averti solennellement la direction de la Banque Postale sur les dangers qu’une telle réorganisation pouvait générer, à l’image de ce que France Telecom a connu dans sa course à la transformation.

L’expertise a été votée avec les 12 voix de la CGT et SUD et 6 votes contre de CFDT et FO. Elle porte de fait un coup d’arrêt à l’opération qui devait démarrer activement dès le début juillet.

À lire également

Activités Télécoms

Premier semestre 2022 déprimant

Lyon Croix-Rousse, Roanne, Aubenas, Aix La Pioline, Thonon le Bains, Orange... on vous dit tout sur les derniers projets !