Laser et les subventions

lundi 24 février 2014 par Philippe

Alors que le groupe Laser a supprimé plus de 500 emplois depuis mi-2012, les Collectivités Locales ainsi que l’Etat s’apprêtent à arroser le site de Tauxigny de subventions pour créer 300 emplois.

Soit 200.000€ pour des travaux sur l’un des bâtiments et 50.000€ dédiés au renouvellement de matériel informatique. Le préfet annonçant avec sérieux : « Notre souci, c’est d’avoir de l’emploi durable, pas jetable »...

La réponse sociale de Laser a été assez drôle puisque le groupe annonce en même temps que les 300 emplois nouveaux sont des temps pleins, mais sur la base d’une « annualisation du temps de travail, avec des variations allant de 28 heures à 42 heures de travail par semaine ». On pourrait rajouter le stress et la prise de médicament mis en avant par les salarié-es lors de notre enquête sur la santé au travail.

Pour Sud cet arrosage de subventions est un vol d’impôt, surtout quand on voit le nombre d’emplois supprimés par Laser notamment sur Villeneuve d’Ascq. Il est trop facile de déplacer des emplois d’une ville à l’autre et de toucher de l’argent en faisant semblant de créer de l’emploi. Laser avait déjà joué ce jeu il y a quelques années à Poitiers... Aujourd’hui les effectifs sur cette ville ne font que baisser.

De plus, nous invitons le préfet a joindre la parole aux actes en obligeant les dirigeants de Laser à assurer 100% de CDI dans leur recrutement, d’avoir un taux de turn-over proche de zéro, des pauses et des conditions de travail dignes...


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 117693

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LC France  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.25 + AHUNTSIC

Creative Commons License