Les syndicats de Call Expert reçus à Bercy

vendredi 29 novembre 2013 par Philippe

Communiqué commun CGT-SUD-FO

Les organisations syndicales SUD, FO et CGT ont été reçues au ministère des Finances, situé à Paris-Bercy, par des représentants du ministère du travail, du redressement productif et de l’économie numérique afin de faire entendre nos voix.

Voici ce qui ressort de cette réunion :

Le commissaire au redressement productif, présent lors de cette réunion, nous a informé que, depuis un mois, il a l’Administrateur au téléphone régulièrement (il l’a encore eu hier matin en ligne).

Lors de cette réunion, nous avons sollicité l’aide de l’Etat à différents niveaux :
- Obtenir des garanties sur notre avenir mais également des modes de financement sous toutes les formes possibles afin de garantir la trésorerie le plus longtemps possible (exonération de cotisations sociales, prise de participation de l’Etat dans la société, épuration des créances...).
- Obtenir leur intervention pour sécuriser nos clients actuels. A ce titre, une réunion va être organisée entre les différents acteurs : tous nos clients, notre administrateur et les représentants du ministère productif.
- Que l’Etat puisse rapatrier les contrats publics au sein de l’hexagone afin de nous laisser également une chance d’y accéder. Malheureusement, cela est soumis aux lois et règlements concernant les appels d’offre et le délais dont nous disposons est beaucoup trop court.

L’Etat s’est engagé à appuyer les dossiers de reprise afin de sauver un maximum d’emplois. Nous avons abordé le point de la SCOP : ils vont à ce sujet étudier les différentes modalités d’aides possibles. Enfin, dans l’éventualité la plus désastreuse, c’est à dire le PSE ou la liquidation, un gros effort sera fait pour assurer nos arrières et favoriser notre futur notamment par la mise en place en urgence des modalités d’indemnités chômage, pour les formations, reconversions et le reclassement.

Ils ont établi quatre priorités :
- Contacter les clients pour les rassurer sur le fait que l’Etat suive le dossier.
- Surveiller et chercher des repreneurs.
- Suivre avec l’administrateur la trésorerie et tenter de trouver des solutions de soutien.
- Aider à la mise en place de soutien psychologique et social pour les salarié-es.

Nous avons trouvé auprès de ces représentants de l’Etat une écoute, maintenant nous attendons d’être entendus et que cela soit traduit par des actes car nous les avons aussi mis devant leurs responsabilités face aux subventions publiques dont a bénéficié le Groupe. Une future réunion doit se dérouler avec les mêmes interlocuteurs sous un mois pour faire le point.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 103541

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Call Expert  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.25 + AHUNTSIC

Creative Commons License