Prévoir et pas tuer les emplois

vendredi 20 juin 2008 par Philippe

La loi sur la GPEC, a obligé B2S à négocier cet accord avant mi-janvier 2008. La direction de B2S a donc, avec le sourire de circonstance, entamé des négociations.

Malheureusement la direction du groupe B2S n’a pas joué le jeu puisque dès le départ l’accord proposé était vide et les documents remis pour connaître la situation de l’entreprise était presque inéxistant. Donc autant le dire c’était bien difficile d’avancer et de faire des propositions dans ce contexte.

Le pire dans cette attitude, a été le refus catégorique de nous présenter une stratégie pour les trois prochaines années. Chose impossible ? non juste primordiale pour savoir prévoir et gérer l’emploi. La stratégie de l’entreprise (comme la fermeture d’un site ou les délocalisations...) a des effets sur l’emploi. Et la loi sur la GPEC c’est justement l’obligation pour les entreprises d’anticiper...

Sachant que B2S n’a aucune stratégie, la direction admet ne pas en avoir sur les 3 prochaines années, nous comprenons mieux le bilan de B2S depuis quelques années : Fermeture de Médiatel, de Timing, de B2S Rennes, diminution des effectifs au Mans et revente de Pau et de B2S UK. Combien de personnes sont t’ils restés sur le bord de la route dans l’aventure B2S ?

A croire B2S, il n’y a pas de stratégie pour parler de formation, de promotion, de changement ou d’évolution de carrière... Par contre il y a bien une stratégie visible sur le terrain : c’est la réorganisation perpétuelle, les suppressions d’emploi et les délocalisations

A lire ci dessous notre 4 pages sur la GPEC à B2S

PDF - 418.5 ko
GPEC à B2S

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 112020

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site B2S  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.25 + AHUNTSIC

Creative Commons License