Colloque international des centres d’appels

vendredi 6 avril 2012 par Philippe

Déclaration commune des organisations syndicales présentes au colloque international des centres dʼappel réunies entre le 2 et 4 avril à Paris.

Nos patrons mondialisent la précarité, les méthodes de management et l’exploitation des travailleuses et des travailleurs. Nous, nous construisons un réseau international des centres d’appel pour défendre ensemble nos intérêts communs : les salaires, les conditions de travail et les libertés syndicales.

L’activité des centres d’appel est importante dans l’activité économique et sociale de nos pays mais comme nous l’écrivions il y a un an au Forum Social Mondial de Dakar : « Plutôt que de parler de croissance nous voulons parler de développement et plutôt que de parler de création de valeur nous voulons obtenir une autre répartition des richesses. Nous voulons que ces richesses créées dans nos pays reviennent là où elles ont été produites par le travail et ne repartent pas enrichir les actionnaires des multinationales qui nous emploient ».

Nous refusons le dumping social !

Nous réclamons un travail de qualité pour le public et exercé dans la dignité, le respect de nos identités. Nous revendiquons des conditions et une organisation du travail respectueuses des humains, des salaires qui nous permettent de vivre et de faire vivre nos familles quel que soit le pays ou le territoire dans lequel nous travaillons.

Des échanges riches !

La tenue de ce colloque les 2, 3 et 4 avril 2012 a été un moment clef et fort d’échanges et d’expériences entre les salarié-es des centres d’appel de tous les pays. Toutes et tous, nous avons estimé que ces échanges ne devaient pas être sans lendemain.

Des décisions pour construire un autre futur !

Face à des employeurs organisés à l’échelle de la planète, les organisations soussignées s’emploieront à constituer un réseau d’échanges pour :
- réaliser une cartographie des entreprises (capitaux filiales, présence syndicale et des contrats qui y sont exploités),
- continuer la mutualisation des informations concernant les conditions de travail dans les centres d’appels,
- être présentes au prochain Forum Social Mondial qui devrait avoir lieu à Tunis. Nous y tiendrons une grande réunion des salarié-es des centres d’appel dans la suite de notre colloque.

Non à la répression syndicale !

En ce qui concerne les libertés syndicales, nous avons pu constater que le chemin était long pour que chaque salarié-e, à travers le monde, puisse s’exprimer et défendre ses droits librement. Dans ce cadre, nous allons renforcer notre coopération en systématisant l’envoi de communiqué de presse ou de fax de dénonciation de ces méthodes, dignes d’un autre âge. Nous saisirons aussi les maisons mères des multinationales, qui ne respectent pas ce droit élémentaire, ainsi que les donneurs d’ordre que ce soit via leur direction mais aussi via les instances représentatives du personnel.
PDF - 69.7 ko
Centres d’appel : ce n’est qu’un début !
Communiqué de presse
PDF - 126.4 ko
Déclaration commune
Listes de l’ensemble des organisations présentes

Documents joints

Déclaration commune

6 avril 2012
Document : PDF
126.4 ko

Listes de l’ensemble des organisations présentes


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 131120

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Activités centres d’appels  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.25 + AHUNTSIC

Creative Commons License