Touche pas à ma pause repas

vendredi 20 mars 2009 par Philippe

La direction de B2S Aix vient d’annoncer la remise en cause du paiement de la pause repas de 30mn.

Pour rappel, cette pause était en réalité une coupure de 26 à 34 minutes, non planifiée MAIS rémunérée. Pour rappel le temps de pause repas dépend de la durée de la vacation : 26 min pour 6h00 // 28 min pour 6h30 // 30 min pour 7h00….
La direction, toujours aussi près de ses sous, vient donc de revenir sur cet usage qui date d’avant le rachat du site d’Aix. Au-delà de ce paiement qui pour nous fait partie intégrante de nos acquis, c’est aussi la prime panier qui va passer à la poubelle. Il ne s’agit pas d’un plus de B2S mais bel et bien d’une partie différée de notre salaire que B2S s’apprête à nous reprendre. Pratique étrange alors que B2S vient d’augmenter les salariés pour la première fois depuis des années (et encore il faut voir comment). La direction du site d’Aix s’apprête à nous reprendre beaucoup plus !!!

2 raisons :

1) Pour elle, les pauses doivent être de 45mn minimum selon la convention collective qui date de 2002 !!! Alors soyons clair, cet argument est tout à fait valable mais pourquoi se réveiller aujourd’hui ? Est ce que cela voudrait dire que chaque salarié pourrait porter plainte aux prud’hommes pour non respect de l’article 5 de la convention collective ???
2) D’un point de vue économique, cela reviendrait trop cher à B2S. En effet, pendant que l’on mange on ne produirait pas (d’après eux), jusque là nous sommes d’accord… à moins que B2S ne désire nous faire travailler en mangeant dans le futur. La direction, d’ailleurs, nous informe que pendant une heure de travail nous produisons pour 26€ de valeur.

Notons la grande différence avec ce qui finit dans nos poches.

Le coup horaire serait donc de 8€, soit moins que la différence entre la valeur produite et le coût d’une heure d’un salarié… Pour un salarié, cela se traduirait par 30 mn de salaire et le panier repas de 2,98€ de perdu…Mais comme nous l’avons dit plus haut c’est aussi une part différée de notre salaire que B2S s’apprête à nous voler.

Est ce que nous allons accepter de travailler plus pour gagner moins ???

Si personne ne bouge, cela nous semble évident. Par contre nous pensons que cela n’est pas possible et que donc nous devons réagir immédiatement afin de préserver nos droits et notre salaire. Il y a d’autres possibilités pour s’accorder avec la loi mais pour cela il faudrait encore vouloir négocier.

Une pétition circule sur le site


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 114828

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site B2S  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.25 + AHUNTSIC

Creative Commons License