Ensemble refusons la précarité imposée par nos patrons !

mardi 30 avril 2024 par Yann Lem

Le 23 janvier, le 13 mars et enfin le 2 avril dernier, nous avons été des milliers de salarié-es à cesser notre travail afin de revendiquer une augmentation de salaire et une meilleure reconnaissance du travail effectué. Le patronat n’a pas l’air d’avoir compris le message au vu de leurs dernières propositions en mars..

Le 23 janvier, le 13 mars et enfin le 2 avril dernier, nous avons été des milliers de salarié-es à cesser notre travail afin de revendiquer une augmentation de salaire et une meilleure reconnaissance du travail effectué. Le patronat n’a pas l’air d’avoir compris le message au vu de leurs dernières propositions en mars... Pire, lors de la dernière réunion, nos patrons se sont présentés les mains vides, mais avec l’angoisse de voir le mouvement se durcir... Depuis, plusieurs entreprises comme Webhelp Vitré ou Caen se sont mis en grève reconductible, nul doute, qu’il ne s’agit que d’un début au vu du vide des négociations dans les entreprises.

PDF - 205.6 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 404265

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Branche Prestataires  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.25 + AHUNTSIC

Creative Commons License