Armatis toujours plus haut…

vendredi 14 mai 2021 par Charlene

Le 19 avril dernier, alors que le monde scolaire était en congé depuis une semaine suite à la décision du gouvernement, la direction d’Armatis Villeneuve d’Ascq a encore fait des siennes… Pour comprendre la situation, il faut savoir que, d’après l’Accord ATT datant de février 2020, la direction peut imposer un jour de repos à la place d’un jour férié si ce dernier tombe pendant des périodes de congés scolaires (vacances de Pâques, d’été, de Noël, de Toussaint).

Le 19 avril dernier, alors que le monde scolaire était en congé depuis une semaine suite à la décision du gouvernement, la direction d’Armatis Villeneuve d’Ascq a encore fait des siennes… Pour comprendre la situation, il faut savoir que, d’après l’Accord ATT datant de février 2020, la direction peut imposer un jour de repos à la place d’un jour férié si ce dernier tombe pendant des périodes de congés scolaires (vacances de Pâques, d’été, de Noël, de Toussaint).

Cette année, le 8 mai est tombé un samedi en période de congés scolaires pour la région Hauts de France dans le calendrier initial. Manque de chance, au vu de la décision du gouvernement de modifier la période de vacances scolaires, la direction a jugé que l’accord pouvait quand même s’appliquer !

Nous avons contesté les plannings et la réponse de la direction a été, comme bien souvent, grandiose ! En effet, à son avis, elle ne pouvait pas agir en revenant en arrière, n’ayant pas d’élément sur la modification de la période des vacances scolaires, puisque que le gouvernement n’avait pas publié de décret officiel sur ce sujet. La pauvre direction nous a même précisé qu’elle était bloquée et désolée de la situation, mais qu’elle était ok pour en rediscuter si un jour un décret était publié … Il est vrai que personne n’avait vu et constaté que les vacances scolaires avaient commencé sur la région Hauts de France… Non, mais allo quoi !

Pour faire face, une intersyndicale CFDT CGT SUD s’est constituée sur le site, ce qui est plus que rare ! Devant la menace de la grève, la direction a fait marche arrière en accordant un jour de RTT Employeur dans la semaine.

Décidément, Armatis est toujours à la pointe du progrès social. Il y a quelques mois, elle nous menaçait de porter plainte pour diffamation suite à notre article dans le Hot Tension. On attend toujours, six mois après, un retour à notre courrier fédéral leur expliquant notre vision des choses et notre proposition de rencontre pour parler économie et répartition des richesses… Il faut dire que la direction doit avoir fort à faire, vu que sur certains sites, comme Calais et Boulogne, elle appelait tous les grévistes un par un histoire de - officiellement- comprendre la raison de la grève. Le motif en était pourtant simple, à savoir qu’à l’appel de SUD les salarié-es avaient refusé de cumuler garde d’enfant - télétravail et continuité scolaire début avril.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 349063

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Secteur des centres d’appels  Suivre la vie du site Armatis LC  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.25 + AHUNTSIC

Creative Commons License