La Direction de TP veut contourner la justice

jeudi 21 janvier 2010 par Philippe

Les patrons de cette entreprise, depuis longtemps maîtres chanteurs, jouant sur les peurs, distillant des rumeurs, expérimentés dans l’art de la manipulation, ont enclenché la vitesse supérieure dans leur propagande depuis l’audience du 14 janvier.

Pendant toute la médiation, malgré nos concessions et des heures de discussions : pas question de revenir sur leur projet initial, ni d’augmenter l’enveloppe prévue pour les indemnités.

TP a refusé une prolongation de la médiation, pour empêcher l’expert du CE de formaliser des contre-propositions à la hauteur des moyens du groupe, en terme d’indemnités, de formation, de reclassement, et d’alternatives économiquement viables pour maintenir les activités, les emplois, les centres.

Pour finir son « travail » en toute impunité, la direction convoque le CCE pour avis le 26 janvier afin de clore la procédure de consultation avant le jugement prévu le 28 janvier !
Ce CCE ne doit pas rendre d’avis !
Mobilisation le 26 janvier 9 heures devant le siège rue Firmin Gillot, Paris 15°

Et sur les sites, la direction distille son venin :
Maintenant, ils viennent expliquer aux salariés que ce sont les syndicats qui – par entêtement – sont responsables de leur sort ?

Pourtant, la direction s’entête depuis 7 mois à imposer un projet absurde de démantèlement d’activités et de mobilités forcées. Un projet dont ils prétendent, en dépit du bon sens, que c’est la « seule solution » qu’ils ont pour réduire la masse salariale, économiser des loyers, répartir les activités entre les centres de Teleperformance en France, en oubliant toujours de parler des 5 centres de Tunisie et de l’ouverture imminente du Maroc.

Ce Projet n’est plus conforme à la réalité économique de l’entreprise, qui a évolué considérablement depuis juin, tant au niveau des contrats (Orange Mobile+Internet continuent pour 3 ans !) que des effectifs (déjà plus de 200 départs).

Nos patrons font tout pour distiller le doute et la confusion, abattre les salariés moralement, pour que tous n’aient plus qu’une envie : quitter le navire... même si c’est pour des cacahuètes.

Nous considérons toujours que ce plan de sauvegarde de l’emploi est injustifié. Ce Plan Social doit être annulé ! Nous voulons un vrai « Plan de Départs Volontaires » ouvert à tous, pour que chaque salarié ait une réelle liberté de choix, et les moyens de faire face à la précarité demain.

Notre tract en lien ci-dessous

PDF - 109.2 ko
La direction de TP ment
Tract

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 131039

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Teleperformance France  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Teleperformance Centre Est  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.25 + AHUNTSIC

Creative Commons License