Armatis LC : We are not sheep !*

jeudi 1er février 2018 par Philippe

Le groupe Armatis LC a lancé un tour de France de ses centres d’appels afin de valoriser et unifier la marque du groupe.

Autant dire que cette campagne de communication pilotée par la fille du PDG est à contre-courant de la réalité des sites.

En effet, comment oser parler d’unification alors que les salarié-e-s des sites Armatis n’ont pas les mêmes avantages que ceux de LC France ? Comment s’identifier quand son site (Roanne) est au bord de la fermeture depuis des années faute de contrat, alors que le groupe recrute partout en France ?

Comment s’identifier à une entreprise quand sur certains sites nous croisons au quotidien des CDD qui bataillent pour certains depuis des années afin d’obtenir un CDI. La direction préconise la vulgarisation de la précarité et élimine les CDI moins investis au profit de CDD pressés comme des citrons. Et s’il n’y a plus de jus, on passe au suivant...Et à la fin le groupe se plaint de ses difficultés de recrutement ! Mais au lieu de dépenser des milliers d’euros dans une parade internationale à base de hashtags, nos dirigeants devraient penser à redistribuer les richesses que les salarié-es ont produites depuis des années. Au lieu de cela, ils préfèrent acheter des entreprises au Portugal ou créer un nouveau site de 400 positions en Pologne.

Pour SUD, les salarié-es s’identifieront sans doute plus facilement à leur entreprise lorsque le groupe traitera tout le monde sur un même pied d’égalité. Nos requêtes depuis des années sont simples : nous souhaitons un alignement des acquis sociaux du groupe vers le haut... et des tickets restaurants ainsi que le 13 ème mois. C’est à ce prix, ainsi qu’avec des meilleures conditions de travail et l’arrêt de la précarité contractuelle, que les salarié-es auront envie de rester et de porter fièrement leur entreprise.

Au lieu de ça, la direction essaye de porter une communication positive à coup de tags et de hashtags quitte à frôler le ridicule tellement que cette propagande est insistante et envahissante. Par exemple à Boulogne, ils ont tagué #wearemartislc 40 à 50 fois dans tout le bâtiment (miroirs des toilettes, cafétéria, extérieur etc ...).

Nous ne voulons pas des tags, de sourires marketing , de concours de photos ou de concours sportifs ... Nous voulons des vrais signaux positifs récompensant les efforts de l’ensemble des salarié-es. L’investissement des salarié-es dans la société nécessite le passage par la case redistribution des richesses. Nos dirigeants l’entendent différemment et préfèrent nous prendre pour des gosses avec un peu de communication.

Et pour couronner le tout, on nous demande d’aller "liker" une page Facebook d’un groupe qui nous prend pour des cons, tout ça pour un voyage ! #wearenotsheep [1]*

*1 : Nous ne sommes pas des moutons


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 129108

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Armatis LC  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.25 + AHUNTSIC

Creative Commons License