Teleperformance invente la norme à tout faire.

jeudi 26 octobre 2017 par philippe

Fin septembre, l’encadrement du plateau Wiko à Villeneuve d’Ascq a envoyé un mail pour interdire aux conseillers clients et techniciens d’avoir tout effet ou objet personnel, ainsi que de leur téléphone portable à leur poste de travail.

Tout ceci, sous prétexte que le plateau Wiko est soumis à la norme PCI DSS destinée à sécuriser les coordonnées bancaires que les clients transmettent aux conseillers du pôle e-commerce suite à une vente.

Or cette norme implique que les conseillers n’aient jamais accès aux informations bancaires du client sous quelque forme que ce soit, car la transmission de ces informations doit être cryptée via le réseau informatique et téléphonique. Cela n’a donc rien à voir avec le fait d’interdire de posséder des effets personnels sur sa position de travail.

Les mesures coercitives annoncées sont disproportionnées par rapport au but recherché et portent atteinte aux libertés individuelles des salarié-es !

Par ailleurs, cette interdiction relève de l’article 9.1 du Règlement Intérieur, article qui a été censuré en février 2016 par l’Inspection du travail dont dépend le siège et ne saurait donc être appliqué, même sous couvert de la norme PCI-DSS.

La Direction de Teleperformance avait d’ailleurs confirmé par écrit lors du compte-rendu de la réunion des délégués du personnel d’avril 2017 que ce point 9.1 du Règlement Intérieur ne pouvait s’appliquer

Cette question est à nouveau portée par les Délégués du Personnel SUD en septembre 2017 et l’Inspection du travail a été saisie afin que sa décision sans appel soit définitivement respectée !


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 100593

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Teleperformance France  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.25 + AHUNTSIC

Creative Commons License