Teleperformance fait un GESP* pour ses salarié-es !

mercredi 1er juillet 2015 par philippe

La Direction de ce groupe vient de présenter aux élu-es du CE, un projet de renforcement de la sécurité, un nouveau Règlement Intérieur, une Charte Informatique et sa « Clean Desk Policy ».

Ce paquet de mesures fait partie de la GESP* qui consiste à renforcer tous les moyens de contrôle sur les salariés (ce qui permettra aussi de sanctionner, voire de licencier les salarié-es plus facilement).

L’ensemble des CHSCT des 13 sites de Teleperformance a été informé et consulté depuis le mois de mai. A Villeneuve d’Ascq, les deux élues SUD ont voté une expertise tant les projets de la Direction semblaient porteurs de dangers pour les conditions de vie au travail des salarié-es ! Un règlement intérieur comportant des atteintes aux libertés individuelles. Le projet actuel est une copie, à peine retouchée, d’un texte précédent pourtant rejeté par les CHSCT mais aussi, et surtout, par l’Inspection du travail.

Illustration des dérapages à la sauce TP :
- Le casier d’un salarié pourra être ouvert en son absence (Article 15.2).
- La tenue vestimentaire sera réglementée : « … En conséquence, les signes et démonstrations manifestement ostentatoires d’appartenance politique, ethnique, religieuse ou philosophique sont interdits au sein de l’entreprise. ».
Qu’est-ce qu’une « tenue ethnique » ou, mieux encore, une « tenue philosophique » ?

Le clean desk ou bureau vide
Il s’agit de renforcer les normes PCI-DSS déjà mises en place sur quelques entreprises de télévente (notamment). Désormais seront interdits de présence sur les plateaux : les téléphones portables, sacs à main, manteaux, mais aussi stylos et papier !
Pour le coup, des travaux sont effectués sur tous les sites afin de mettre en place de vestiaires / casiers (ce qui au passage aurait déjà dû mis en place depuis longtemps selon la loi !). Par contre, dans le futur, chaque salarié-e devra passer par une sorte de sas de sécurité pour y déposer, et récupérer, toutes ses affaires personnelles.
Bien entendu, le non respect de ces nouvelles règles sera passible de sanctions !

La Direction compte même créer une hotline afin de permettre aux salarié-es de dénoncer tout comportement frauduleux, voire suspect, d’un-e collègue de travail. Le terme « collaborateurs » utilisé par la Direction pour parler de ses salarié-es prendrait alors tout son sens !

Certain-es Responsables d’Equipe semblent déjà s’y croire, comme dans un “bon” James Bond 007, puisqu’ils menacent déjà les salarié-es de sanction pour non application des consignes « clean desk », et cela alors que ni la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés), ni l’Inspection du travail, n’ont encore transmis leurs observations et avis sur ce projet…

Avec SUD, ne faisons pas un GESP, faisons un geste pour préserver nos libertés individuelles, nos conditions de travail. Agissons pour faire reculer la Direction de Teleperformance et la forcer à revoir sa copie !

* : Global Essential Security Policies


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 117750

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Teleperformance France  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.25 + AHUNTSIC

Creative Commons License