Projet de fermeture de la plate forme de courrier des Hauts de Seine

La direction ose tout, c’est même à ça qu’on la reconnaît

La direction de La Poste veut fermer la plate forme industrielle du courrier de Villeneuve la Garenne, un établissement qui couvre le département des Hauts de Seine. Cette structure ultra moderne, quasi neuve et qui a coûté 70 millions d’€ traite le courrier d’1,6 million d’usagers, y compris les professionnels du quartier de La Défense.
Aujourd’hui, 80% de son personnel est en grève et 100% à la Direction des Transports qui est basée dans cette plate-forme stratégiquement placée en Ile de France.
La solution de rechange proposée par la direction de La Poste met les plates formes de Bois d’Arcy et de Gonesse en substitution, des établissements distants de 30 km ! Bonjour la démarche RSE et l’empreinte carbone de La Poste.

Au delà de la question du service public que la direction de La Poste piétine joyeusement, l’emploi est encore une fois au cœur de nos luttes à La Poste, comme en Gironde, en Ille et Villaine ou encore dans les Bouches du Rhône où grèves et mobilisations se succèdent face aux plans de restructuration.

On relèvera aussi l’attitude de plus en plus répressive du gouvernement à l’endroit des militants et des personnels venus se rassembler avec pas moins de deux compagnies de CRS en comité d’accueil, une police qui s’en est aussi prise à nos militants lors de prises de parole dans un bureau de Neuilly sur Seine la semaine dernière.

La fédération SUD PTT soutient la lutte contre la fermeture de la Plate Forme de Villeneuve la Garenne, elle dénonce une décision idiote, qui tourne le dos à l’intérêt général, polluante et qui une fois de plus mettra à mal l’emploi en Ile de France. .

À lire également

Activités postales

Grève à Tulle - La pression monte en Corrèze.

Il faut croire que les cadres corréziens font un concours de provocations. Vendredi 12 juillet, le Directeur Régional déclarait :

on ne négocie pas les suppressions d’emplois. C’est l’employeur qui décide !!

Activités postales

Grève des factrices de Mièlan : 53 jours...

Pas de négociations, la direction est déjà en week-end...
Ce matin à la rencontre des collègues d’AUCH PPDC, qui ont réussi à échanger avec elles sur leurs problèmes
communs malgré un arrivage important de colis dûs aux soldes !