La Gestion des Pertes Et des Conséquences

Dans un contexte où Orange a perdu une grande quantité d’emplois au cours des 3 dernières années, l’élaboration du projet d’accord GPEC revêt une importance stratégique.

Après plus de dix séances d’échanges, comme on pouvait le craindre, les représentant-es du personnel se heurtent à la toute-puissance de la finance.
Orange refuse le dialogue en limitant délibérément les échanges avec les représentant-es des salarié-es à un accord de méthode où aucun chiffre n’apparait. L’explication : « il est hors de question de parler chiffres car ceux-ci constituent de la matière pour les tracts syndicaux et ce n’est pas le rôle de la direction » (sic).

Plus de détails dans notre tract ci-contre

À lire également

Activités postales

Grève à Tulle - La pression monte en Corrèze.

Il faut croire que les cadres corréziens font un concours de provocations. Vendredi 12 juillet, le Directeur Régional déclarait :

on ne négocie pas les suppressions d’emplois. C’est l’employeur qui décide !!

Activités postales

Grève des factrices de Mièlan : 53 jours...

Pas de négociations, la direction est déjà en week-end...
Ce matin à la rencontre des collègues d’AUCH PPDC, qui ont réussi à échanger avec elles sur leurs problèmes
communs malgré un arrivage important de colis dûs aux soldes !