Harcèlement et agression sexuels à La Poste : la gifle !!

Le conseil de Prud’hommes de Paris a rendu un jugement exemplaire dans un dossier d’agression sexuelle
La direction de La Poste est condamnée à payer plus de 126 000 euros à Emmanuelle pour compenser divers manquements. Il s’agit, notamment, de 30 000 euros pour harcèlement sexuel, 25 000 euros pour harcèlement moral ou encore 10 000 euros pour non respect de l’obligation de sécurité. Et, cerise sur le gâteau, le conseil de prud’hommes impose l’affichage de ce jugement dans l’ensemble des entités postales !

Cette condamnation est un formidable encouragement pour toutes celles qui subissent des comportements sexistes, à parler, se défendre et exiger réparation. Emmanuelle montre la voie !

Notre tract ci-contre

À lire également

Activités postales

Le billet n°14 des élu-es du CA - mai 2019

Le billet des élu-es SUD au conseil d’administration du groupe La Poste

  • Service public à La Poste : Vers une mutation profonde ?
  • Les "nouveaux services" c’est quoi ?
  • Que vient faire la SFIL dans le giron de la CDC ?